Salle communautaire Notre-Dame, six heures du matin, samedi le 25 mai 1996, à Saint-Jérôme.  Toute l'équipe pour la préparation du 5e rassemblement des familles Lauzon d'Amérique est sur le pied de guerre pour finaliser les derniers détails pour que tout soit fin prêt à recevoir ses invités.  Ouf! enfin on y est arrivé!  Tous les petits problèmes devraient être réglés, mais nous savons que plusieurs erreurs se seront sans doute glissées à travers tous nos préparatifs.  Maurice Paquette vérifie tous les détails et est là avant tout le monde afin de superviser toutes les activités de la journée, ainsi que pour mettre la dernière main à la décoration.  8 hres 15, tout le monde est en place et à 8 hres 30, nos premiers cousins arrivent.

Après plusieurs semaines de mauvais temps, depuis 3 jours il fait beau et le soleil est de la partie malgré le temps un peu frisquet.  Les gens ont tous le sourire lors de l'accueil, car on leur avait préparé une surprise.  Tous les membres du comité organisateur sont en costume d'époque, Gilles (Martin Lauzon - 566) et Marie (Annie Lauzon) accueillent leur descendance et l'ambiance est très gaie.  Autour d'un café ou d'un jus, plusieurs renouent des liens créés les années passées et rencontrent de nouveaux cousins et cousines.  Des familles entières profitent de cette journée de retrouvailles pour leur propre réunion de famille.  Une exposition de photos anciennes, ainsi que des photos de famille courent sur les murs de la salle et plusieurs personnes en font le tour en les commentant tout en attendant l'ouverture de la journée qui se fera à dix heures en débutant par l'assemblée générale annuelle de l'AFLA. 

11 hres 30, le buffet est servi dans la même salle et les invités en profitent pour se regrouper et discuter entre eux, l'ambiance est aux rires et à la détente et le groupe musical AUBADE, nous chante plusieurs belles pièces de leur répertoire.

12 hres 45, une autre surprise!  Une escorte de 15 motocyclistes est là pour assurer la circulation ainsi qu'une voiture de la Régie de police de Saint-Jérôme pour nous ouvrir le chemin vers le centre ville.  Une superbe calèche arrive pour amener Gilles et Marie au Vieux Palais de justice de Saint-Jérôme où monsieur le Maire Marc Gascon reçoit le conseil d'administration et tous les Lauzon présents avec un vin d'honneur, pour la signature du Livre d'or de la ville.  Dans le parc Labelle, en face, un orchestre attire un grand nombre de personnes et plusieurs dansent. 

À 15 hres, tout le monde se retrouve à la cathédrale de Saint-Jérôme pour une messe solennelle dite par Monseigneur Charles Valois, évêque de Saint-Jérôme, assisté de l'abbé Émile Lauzon (25) et du curé Michel Forget.  Maurice (3) nous fait l'honneur et la grande joie de nous faire entendre plusieurs pièces jouées aux grandes orgues et c'est sublime.  Dans le vidéo de la journée, qui est maintenant disponible, on peut très bien l'entendre et voir combien sa musique fut appréciée de tous.  J. Yvon Lauzon (1), au nom du conseil d'administration de l'AFLA, profite de cette occasion pour honorer particulièrement Jean-Luc (64) pour son dévouement au sein du regroupement et pour ses recherches généalogiques. Félicitations Jean-Luc, de notre part à tous.  Antonio (31), qui a composé le chant du 5e rassemblement, nous fait une superbe prestation de sa composition et plusieurs personnes l'accompagnent.

L'après-midi avance rapidement et c'est le retour à la salle Notre-Dame pour un cocktail, l'exposition de photos et l'arbre généalogique des Lauzon.  Ensuite le souper est servi et plusieurs tirages sont effectués. 

En soirée, une surprise avait été réservée à  Benoit Gendreau (47), auteur d'une magnifique chanson sur les Lauzon, et tous ont chanté avec lui sa composition.  Il ne s'attendait sûrement pas à ça.

Les rassemblements servent aussi à des retrouvailles et c'est ce qui s'est passé le 25 mai.  Suite à l'avis de recherche paru dans l'édition de la Chaudronnée du printemps 1996, Marie-Thérèse Comtois (469) de Piedmont recherchait des renseignements sur la famille de feue Cécile Lauzon.  Et bien, elle a fait plus que de recevoir des renseignements, elle a rencontré la famille de Cécile Lauzon!

Avec 348 personnes présentes, presque le record du 1er rassemblement de l'Association des familles Lauzon d’Amérique à Montréal, en 1992, qui en avait reçu 360, l'ambiance était très gaie et le défi que nous avions relevé était réussi.  Tous les membres du comité organisateur ont été très fiers de vous recevoir et nous vous remercions tous et toutes d'y avoir participé en aussi grand nombre.